Ignorer et passer au contenu
Rafale MarketRafale Market

Cinéma : Pourquoi la mode est tant obsédée par le 7ème art ?

Samedi, le directeur de la création de Saint Laurent, Anthony Vaccarello Francesca Bellettini, directrice générale adjointe de Kering, ont rejoint le grand patron de Kering, François-Henri Pinault, et son épouse Salma Hayek pour assister à la projection du film Emilia Perez de Jacques Audiard à Cannes. Ils étaient assis juste derrière Jacques Audiard et les acteurs du film, dont Zoe Saldana, Selena Gomez et Édgar Ramírez.

Encore une preuve des liens étroits qui existent entre la mode et le cinéma. Et si on retraçait l'histoire de cette amitié qui ne cesse de se renforcer ?

   

Bella Hadid lors de la montée des marches de The Apprentice au Festival de Cannes 2024 
© Daniele Venturelli

    

L’amour de la mode pour le cinéma : quand le septième art inspire nos garde-robes

Le Festival de Cannes n’est pas seulement une célébration du cinéma ; c’est aussi un défilé de mode à ciel ouvert où les créateurs et les stars se rencontrent pour célébrer l’élégance et la créativité. La montée des marches est devenue à elle seule un véritable défilée de célébrités, aussi bien issues du cinéma que de la sphère fashion. C'est Bella Hadid d'ailleurs qui a fait une montée remarquée cette semaine. 

Saint Laurent Productions à l’avant-garde

Anthony Vaccarello ne se contente pas de dessiner des vêtements ; il joue un rôle actif dans la production cinématographique. Saint Laurent Productions, une division récente de la Maison, a fait ses débuts avec Strange Way of Life de Pedro Almodóvar en 2023 et présente cette année trois films à Cannes : The Shrouds de David Cronenberg, Parthenope de Paolo Sorrentino, et Emilia Perez de Jacques Audiard. Ce partenariat unique entre mode et cinéma permet à Vaccarello d’exprimer sa passion pour le septième art tout en soutenant financièrement des projets créatifs ambitieux.

 

Emilia Pérez de Jacques Audiard avec Selena Gomez

 

La télévision élégante en plein essor

La mode ne se contente plus des podiums et des tapis rouges ; elle s’invite désormais dans nos salons. Les biopics sur des icônes de la couture tels que Cristóbal Balenciaga, Christian Dior et Coco Chanel envahissent les plateformes de streaming. Disney+ a récemment diffusé une série dramatique sur Balenciaga, tandis qu’Apple TV+ a lancé The New Look, explorant la rivalité entre Dior et Chanel pendant la Seconde Guerre mondiale. Plus tard cette année, Daniel Brühl incarnera Karl Lagerfeld dans Kaiser Karl, retraçant l’ascension du célèbre créateur à Paris dans les années 1970.

 

Juliette Binoche incarne Coco Chanel dans la série The New Look disponible sur AppleTV+

©Roger Do Minh, Apple TV+

L’impact stylistique du cinéma

Le cinéma a toujours été une source d’inspiration pour les créateurs de mode. Jean Paul Gaultier, par exemple, attribue sa vocation au cinéma, influencé par les films des années 1940 et les créations de couturiers comme André Courrèges. De même, Luca Guadagnino, réalisateur acclamé, a collaboré avec des créateurs tels que Raf Simons et Jonathan Anderson, intégrant des éléments de mode dans ses films pour créer des esthétiques distinctives. Le phénomène Tenniscore, popularisé par Zendaya dans Challengers, illustre comment le cinéma peut lancer de nouvelles tendances stylistiques.

 

Le champion de tennis italien Jannik Sinner, égérie de la récente campagne Gucci

 

Le method dressing : quand les actrices deviennent leurs personnages

La promotion des films est devenue un prolongement du jeu d’acteur grâce au Method dressing. Les actrices et acteurs, en adoptant les looks de leurs personnages en dehors du plateau, créent une continuité entre la fiction et la réalité. Margot Robbie a incarné ce concept en 2023 lors de la promotion de Barbie, où elle a arboré des tenues inspirées de son personnage, dessinées par des maisons de couture prestigieuses telles que Versace, Chanel et Balmain. Ce phénomène est allé si loin qu'une nouvelle tendance mode en est née : le Barbiecore. Cette technique marketing renforce l’impact visuel du film et crée un lien fort avec le public. Le roi du Method Dressing, c'est Law Roch, styliste de Zendaya. Entre Dune et Challengers, il a su faire de la star un véritable phénomène sur les tapis rouges. 

 

Margot Robbie et Ryan Gosling lors de la promotion du film Barbie
©Jed Cullen/Dave Benett/WireImage

 

   

L’obsession de la mode pour le cinéma n’a jamais été aussi prononcée. Des festivals de cinéma, aux séries télévisées en passant par les promotions de films, la mode et le cinéma continuent de se nourrir mutuellement, créant des moments de magie visuelle et d’innovation stylistique. Cette synergie entre deux des plus grandes passions culturelles de la France, que dis-je, du MONDE promet de nouvelles collaborations passionnantes et une créativité sans limites. Moteurs, Action !