Ignorer et passer au contenu
Rafale MarketRafale Market

Cuir naturel, Cuir vegan, cuir recyclé : Tout ce que tu dois savoir

Est-ce que le cuir est écologique ?

 

Si tu t'intéresses à la mode et que tu cherches des alternatives écoresponsables, tu as probablement entendu parler du cuir vegan ou cuir végétal. Mais qu'est-ce que ce terme signifie exactement, et est-il réellement plus écoresponsable que le cuir classique ? On t’explique tout pour comprendre les avantages et leurs inconvénients de chaque option.

 

C'est quoi le cuir naturel ?

Le cuir est une matière naturelle produite à partir de la peau d'animaux comme les vaches, les moutons ou les porcs. C’est un matériau utilisé depuis toujours qui rime avec qualité, robustesse ou même luxe. En effet, ce matériau présente de nombreux avantages et il est particulièrement plébiscité pour la fabrication de sacs et de chaussures de haute qualité.  

Son processus de fabrication est ancestral et implique plusieurs étapes :

L’élevage animal et la récupération des peaux

Sans consommation de viande, pas de cuir. Et puisque nous vivons dans un monde où la consommation de viande est toujours très grande, il faut noter que l’industrie du cuir réutilise les peaux issues du bétail qui seraient sinon considérées comme déchets. L’élevage animal est cependant une pratique polluante puisqu’il représente 12% des gaz à effet de serre produits par l’humain.

Le tannage

C’est le processus qui transforme la peau brute en cuir. Cela implique généralement l'utilisation de produits chimiques comme le chrome, mauvais pour l’environnement et pour les personnes travaillant dans les tanneries. Depuis quelques années, des alternatives au tannage au chrome sont (re)développé comme le tannage végétal ou chrome-free. Ces alternatives restent malheureusement encore aujourd'hui  minoritaires.

Teinture et finition

Une fois tannée, la peau est teinte et finie pour obtenir différentes textures et couleurs. Cette étape requiert généralement l'usage de produits chimiques, ce qui est clairement problématique d’un point de vue environnemental. Des alternatives végétales se développent mais restent à ce jour minoritaires.

 

   

Le cuir est apprécié pour sa durabilité, sa résistance et son aspect luxueux. Cependant, il soulève de réelles problématique écologiques; voici les point essentiels pour ou contre son utilisation :

 

Les arguments en faveur de l'utilisation du cuir naturel :  

  • Le cuir de qualité peut durer des années voire des décennies ce qui en fait un matériau durable sur le long terme.

  • Revalorisation des déchets de l’industrie de la viande 

  • Il offre une grande variété de textures, ce qui en fait une fibre polyvalente

 

Les arguments contre l'utilisation du cuir naturel :  

  • L'élevage de bétail dont sont issues les peaux contribue massivement aux émissions de gaz à effet de serre
  • Le traitement des animaux peut être cruel 

  • Le tannage et la teinture du cuir nécessite beaucoup d'eau et de produits chimiques comme le chrome

  • La traçabilité des peaux et souvent complexe 



Le cuir vegan ou cuir végétal : une alternative sans cruauté

Le cuir vegan, quant à lui, est une version synthétique conçue pour imiter l'apparence et la texture du cuir traditionnel. On connait tous le Skaï ou simili cuir qui faisait rage dans les années 80. A cette époque, on ne parlait pas de cuir vegan, et pourtant on peut aujourd’hui les considérer comme faisant partie de cette catégorie de matériaux. 

Depuis quelques années, de nouveaux types de cuir vegan ont vu le jour : les cuirs végétaux, à base de fruits ou de légumes. 

Dans cette nouvelle génération de cuir vegan on peut trouver : ananas, pomme, champignon, cactus.

On a souvent tendance à imaginer le cuir vegan comme une alternative écoresponsable, végétale et naturelle mais ne mélangeons pas tout. Comme son nom l'indique, le cuir vegan a été inventé pour ne pas utiliser l’animal mais son impact environnemental n’est pas neutre. 

On t’explique concrètement comment est fabriqué le cuir vegan à base de végétaux : 

Matériaux de base

Les cuirs vegan à base de végétaux utilisent pour certains des déchets de fruits et légumes (c’est le cas de la pomme, du raisin, de l’ananas) et parfois les végétaux sont produits uniquement pour être transformés en cuir végétal (c'est le cas du cactus par exemple).

Assemblage

Ces matériaux vont être broyés pour pouvoir les mélanger avec des matériaux synthétiques et des matières naturelles. En général on trouvera du polyuréthane (PU), du PVC, du polyester et du coton.

Teinture et texture

le cuir vegan est ensuite teinté et texturé pour lui donner un aspect similaire à celui du cuir naturel.

 

Les bio-sneakers MoEa fabriquées à partir de feuilles de bananiers

  

Le cuir vegan offre une alternative pour les amoureux de la mode qui veulent éviter les produits d'origine animale. Cependant, il présente également des aspects à considérer du point de vue écologique; en voici les avantages et les inconvénients :

 Les arguments pour l'utilisation du cuir naturel :  

    • Le cuir vegan, puisqu’il n’utilise pas l’animal, rejette en moyenne 78% moins de CO2 que le cuir traditionnel

    • Il évite la maltraitance animal

    • Dans certains cas il revalorise des déchets de l’industrie agro-alimentaire

     

    Les arguments contre l'utilisation du cuir naturel :  

    • Les cuirs vegan sont composés en grande partie de produits synthétiques dérivés de produits pétroliers
    • Étant un mélange de différent matériaux, le cuir vegan est peu recyclable, ce qui pose un réel défis pour son impact post-consommation

    • La teinture du cuir vegan comme celle du cuir traditionnelle demande l’utilisation de produits chimiques

     

    Le cuir vegan est-il plus écoresponsable que le cuir ? 

     

    Maintenant que tu connais les deux côtés de la médaille, tu comprends bien qu’il est difficile de choisir entre le cuir traditionnel et le cuir vegan, les deux matières ont des avantages et des inconvénients. Et pourtant on ne saurait s’en passer, nous on veut garder nos perfectos et nos cuissardes ! 

     

    Voici nos tips pour choisir les options les plus respectueuses de l’environnement. 

     

    Comment choisir son sac, ses chaussures ou sa veste en cuir ?

    • Choisis des marques engagées dans une production responsable et éthique

    • Vérifie la composition du cuir et privilégie les cuirs labellisés qui proviennent de sources durables et certifiées. 

    • Privilégie les cuirs au tannage chromefree ou végétal 

     

    Le cuir vegan : comment s'y retrouver ? 

    • Choisis des alternatives vegan fabriquées à partir de matériaux recyclés pour minimiser l'impact environnemental

    • Privilégie des composants végétaux provenant de la revalorisation des déchets plutôt que d’une culture faite exprès pour la production du cuir

     

     

    En conclusion, le choix entre le cuir et le cuir vegan dépend de tes valeurs personnelles et de tes priorités environnementales. Chaque option a ses avantages et ses inconvénients, mais avec un peu de recherche et de discernement, tu peux trouver des produits qui correspondent à ton style tout en respectant la planète.

     

    Est-ce que le cuir recyclé est plus écoresponsable ?

    Le cuir recyclé est fabriqué à partir de matériaux déjà existants, tels que des chutes de cuir, des produits en cuir usagés ou même des fibres de cuir recyclées. 

    Avantages du cuir recyclé :

    1. Réduction des déchets : En utilisant des matériaux déjà existants, le cuir recyclé contribue à réduire la quantité de déchets envoyés dans les décharges et à diminuer la pression sur les ressources naturelles.

    2. Moindre empreinte environnementale : La production de cuir traditionnel est souvent associée à la déforestation, à la consommation d'eau et à la pollution. En recyclant le cuir, on réduit ces impacts négatifs sur l'environnement.

    3. Innovation et créativité : La fabrication de cuir recyclé encourage l'innovation dans l'industrie de la mode. Les designers explorent de nouvelles techniques et possibilités créatives pour donner une seconde vie aux matériaux existants.

    Limites et défis :

    1. Qualité variable : La qualité du cuir recyclé peut varier en fonction des sources et des processus de recyclage utilisés. Certains produits peuvent présenter des imperfections ou une durabilité moindre par rapport au cuir traditionnel.

    2. Impact des processus de recyclage : Bien que le cuir recyclé réduise la demande de nouvelles matières premières, les processus de recyclage eux-mêmes peuvent avoir des implications environnementales. Par exemple, certains processus chimiques utilisés pour traiter le cuir recyclé peuvent être polluants s'ils ne sont pas correctement gérés.

    3. Disponibilité limitée : L'approvisionnement en cuir recyclé peut être limité par la disponibilité de matériaux recyclables et par la demande du marché. Cela peut rendre le cuir recyclé moins accessible ou plus coûteux que le cuir traditionnel dans certains cas.

    Le cuir recyclé offre certainement des avantages en termes de réduction des déchets et d'empreinte environnementale par rapport au cuir traditionnel. Cependant, il n'est pas exempt de défis et de limites, et son écoresponsabilité dépend largement des pratiques de recyclage spécifiques utilisées et de la transparence et la traçabilité de la chaîne d'approvisionnement.

     

     

    Maintenant que tu es armé.e de connaissances, fais ton choix avec style et conscience !